Maryse et Jean-François Charles

Classé dans : 2017, Auteurs, Samedi | 0
© www.bd-best.com
© www.bd-best.com

Très tôt doué par le dessin, il fut encouragé et soutenu par ses parents afin de poursuivre dans cette voie. Son père lui offrira d’ailleurs sa table à dessin à l’âge de 12 ans. Il a commencé par publier des caricatures dans La Libre Belgique sous le pseudonyme de BOF, La Nouvelle Gazette et L’Alliance Agricole. En 1967, il s’inscrit à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles où il a suivi deux années de dessin et de gravure. Sa première véritable bande dessinée fut publiée chez Dupuis dans le journal de Spirou. Elle s’appelait “Les Chevaliers du Pavé“. Le scénario était de Jean-Marie Brouyère et Térence (alias Thierry Maertens). C’était dans les années 1976-1977. Il avait aussi dessiné quelques Histoires de l’Oncle Paul qui ne furent jamais publiées. “Les Chevaliers du Pavé” n’eurent pas le succès espéré. Déçu, il est resté de long mois sans toucher un crayon. Ensuite, il a travaillé pour les éditions Averbode où il a réalisés des illustrations pour des publications telles Dauphin ou Tremplin. Franquin et Roba l’ont poussé à faire du dessin réaliste ! Le premier épisode des “Pionniers” fut réalisé en 1976. Ayant soumis des dessins à Michel Deligne, ce dernier lui présentera Jan Bucquoy. Celui-ci lui a proposé “ Le Bal du Rat mort” mais l’ambiance oppressante de cet album l’avait fortement impressionné. Suite à quoi, il est parti 7 semaines vivre au Canada et au USA où il visitera 22 états, avec son épouse Maryse pour s’oxygéner et se changer les idées. Les idées germeront et cela donnera “les Pionniers du Nouveau Monde” au retour de voyage. Il a eu envie de dessiner de grands espaces et de changer totalement de style et d’atmosphère. Il avait des images plein la tête, notamment sa visite au Michigan du Fort Michilimackinac. Grâce à la documentation qu’il avait rassemblée et avec l’aide de Maryse, il a créé “Les Pionniers du Nouveau Monde“pour les éditions Deligne. Peu de temps après, il rencontre Christian Crickx, son coloriste. Changement d’éditeur suite à la faillite des éditions Michel Deligne, c’est chez Glénat que la série se poursuivra. Les deux premiers albums bénéficièrent d’une remise en couleurs pour la réédition chez ce dernier éditeur.

Sagamore” est son chef d’œuvre et a nécessité une année de travail avec Christian Crickx avant d’aboutir à l’album édité fin 1988. Il débutera une fructueuse collaboration avec le scénariste Jean Dufaux pour la série “Fox” en 1990 suite à un premier grand voyage en Egypte en 1989. Ce voyage sera renouvelé en 1991. D’où il ressort cette authenticité du premier cycle de “Fox“.

En 1994, il cédera le crayon de la série “Les Pionniers du Nouveau Monde” à ERSEL après en avoir réalisé 6 albums. Il assure toujours les couvertures des nouveaux albums. La réalisation de ces peintures est sa récompense. En 1995, il réalisera un grand voyage aux indes, ce qui nous laisse à supposer qu’il y suivait la piste de “Fox“. En 1998, nous découvrons le tome 7 de Fox et le 11e des “Pionniers du Nouveau Monde“. L’année 1999 est pour lui une année exceptionnelle dans le sens où il ne réalisa pas d’album de BD, mais l’a consacrée à la réalisation d’aquarelles ayant pour thème l’Inde et l’Egypte.

En mai 2000, il vient de terminer un album “Le Météore” avec Frank Giroud comme scénariste qui sera le troisième de la collection Le Décalogue chez Glénat.

Il réalise en couleur directe “Indian Dreams” pour les Éditions Casterman. Ses œuvres sont d’ailleurs étayées par de nombreux prix et distinctions.

En 2016, il réalise “L’Herbe Folle“.

Il a besoin de travailler en musique pour s’imprégner de l’ambiance et de l’atmosphère d’une histoire.

Ce féru de grands voyages et cinéphile averti nourrirait de nouveaux projets comme scénariste, que ce ne serait pas pour nous étonner.

Après avoir collaboré aux scénarios de Sagamore Pilgrimage et des Pionniers du Nouveau monde, Maryse Charles publie deux séries avec le dessinateur Ersel : “Claymore” et “Les Derniers jours de la Géhenne“. Elle signe alors sous le pseudonyme de Ruellan. Redevenue Maryse Charles, elle poursuit sa collaboration avec son époux, Jean-François Charles, en scénarisant, chez Casterman, les séries “India dreams“, “War and dreams” et “Africa dreams“. Inséparable, le duo écrit également “Les Mystères d’Osiris” (pour Benoît Roels), “Ella Mahé“, ou encore “Far away“, roman graphique mis en images par Gabriele Gamberini.

Bibliographie

Le bal du rat maudit 1980
Les pionniers du nouveau monde 1982 à 2013
Sagamore pilgrimage 1998
Le Décalogue 2001
India dreams 2002 à 2016
 Mystères d’Osiris 2006-2011
 Rebelles 2006-2007
War & Dreams 2007-2011
Red Bridge 2008
Africa Dreams 2010-2016
Ella Mahé 2011-2012
American dreams 2011
L’Herbe Folle 2016